Bonjour,

Voici un petit apport de théorie sur les finales roi et pion contre roi.

Nous allons parler de la promotion silencieuse.

Pour cette théorie, il n’y a pas beaucoup de coups mais il y a deux situations bien distinctes. L’une de ces situations fait nul tandis que la seconde est un gain.

Voyons voir si vous arriverez à discerner les deux cas.

Cas 1:

promotion silencieuse cas 1 échecs

Dans ce premier cas, il y a :

un roi en e6, un pion en d6

un roi en d8

 

Est-ce que cette position est nulle ou gagnante ?

 

Cas 2 :

 

promotion silencieuse cas 2 échecs

 

Dans ce deuxième cas, il y a :

un roi en e6, un pion en d6

un roi en e8

 

Est-ce que cette position est nulle ou gagnante ?

 

 

 

 

 

Solution :

La partie qui est nulle est évidemment la partie 2. En effet, après

1. d7+

le roi noir se déplace en

…Rd8

ce qui empèche le pion d’être promu.

La partie 1 est gagnante. En effet, les blancs jouent

1.d7 ,

ce qui oblige le roi noir à se déplacer en

…Rc7 ,

seule case où le roi noir peut aller. Puis les blancs enchainent avec

Re7

qui va protéger la case de promotion d8. Les noirs ne peuvent pas empécher les blancs de faire dame et les blancs remportent la partie.

Pour plus de belles parties, vous pouvez aller regarder le blog de l’entraineur Jean-Paul Moret Cliquez ici !